expérimentations graphiques et humoristiques de marjozaine

vendredi 14 février 2014

Je suis toujours en vie, contrairement à Raph - feu mon ancien PC.

message1

Message2

Message3

 

 

Cette note a été entièrement réalisée à la souris avec la force mentale presque télékinésique de son auteur sur un des Nouveaux Minitels Google à deux heures du mat'. C'est dire si c'était simple.

Veuillez comprendre que dans de pareilles conditions, le dessin au papier/crayon me semble le summum du confort. De ce fait, le blog risque d'être toujours aussi désert pour éviter que CETTE POINTE DE LA TECHNOLOGIE ne passe par la fenêtre (et j'habite au sixième).

 

 

Je ne me remettrais jamais de la mort de Raph.

Ma tablette graphique me manque aussi (pleurs pas, Jennyfer, on se revoit bientôt).

なんか、死にたい。

Posté par marjozaine à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 8 novembre 2013

Quand j'étais p'tite j'voulais être écrivain.

Je comprends pas. Non, NON, je ne comprends pas. Ou plus. Rien de très grave, rassurez vous. Juste une raison de plus de me plaindre.

 

Petite remise en contexte : Je suis étudiante. Peu importe ce que je fais, la seule chose qui est utile ici c’est de savoir que je ne suis pas particulièrement une cossarde outre-mesure (oui, la “cossarde” c’est la “feignante” de  celle qui veut étaler son vocabulaire comme une connasse). Et là je suis confrontée à une situation qui a tendance à me rendre légèrement ouf Lady Macbeth style. Je le dis et le répète, je me plains toujours pour rien… Mais merde : laissez moi une bonne fois pour toute pointer du doigt un système que je trouve légèrement contradictoire.

 

Donc, disais-je, je suis étudiante. Seulement pour arriver au quart de la moitié du tiers de là où j’en suis, j’ai eu besoin d’un sacré coups de pouce - financier, j’entends. Une mère célibataire, deux enfants étudiants sur un SMIC (maisseulementquandyaassezdeclients) et me voilà boursière. Hors depuis quelques mois, il me semble qu’un léger déséquilibre, très léger ; que dis-je,  une perturbation frémissante, me fait HURLER (parfois mentalement, parfois pas) à chaque fois qu’elle me caresse les oreilles.

 

Mais qu’est-ce qui peut bien me faire ouvrir mon Robert de cinq kilos après une journée de dix heures - oh, si peu!- passées aux Langues O’? Allez, fin de ce suspense INSOUTENABLE et digne du plus grand  Conan Doyle : les boursiers sont obligés de passer TOUTES leurs matières en contrôle continu. EH OH JE TE VOIS avec ton index tendu vers le ciel, prêts à objecter. Mais laisse moi finir avant de m'agresser tu seras mignon. C’est pas si souvent que je te cause les yeux dans les yeux, corniaud.

 

Je sais bien que cette mesure (Samèrelipopette que j'exècre ce mot. Non, plus exactement je l’abhorre ; parce que je trouve l’orthographe du synonyme plus… aigre.) a une visée très précise. Elle est là pour embêter ceux qui sont en dehors du système, ceux qui profitent du système, les vilains opportunistes, limite des chomeurs-rmiste-communistes-pédophiles qui volent l’argent des honnêtes gens qui paient des impôts, sans même aller en cours bouh-la-honte. Alors là je dis : d’accord. Tu vas pas à la fac juste pour toucher au mieux 460 euros pendant dix mois. C’est pas trop-trop à ça que ça doit servir.

 

Néanmoins, j’aimerais qu’on réfléchisse à l’envers du truc. Certains boursiers, si, si, je vous jure, ne sont pas des satanistes qui veulent manger vos enfants - genre, au hasard, moi. Seulement T’ES boursière. Et au début d’un cours, à neuf heure du matin, on t’annonce nûment que tu devras assister à tous tes cours, fournir des certificats de ton [insérer nom de transport en commun ici] qui joue les prolongations, éviter de retourner te coucher si t’es fatigué(e), et surtout, chéri(e), va falloir que tu rendes tous les devoirs là.

 

Et qu’est ce que ça veut dire rendre tous ses devoirs? Ça veut dire rendre des devoirs parfois pas obligatoires que pratiquement nul mortel ne rendra à part la fameuse caste susnommée. Et pourquoi donc? Sans doute parce que les étudiants, tout branleur qu’ils soient, peuvent quand même réussir dans la vie en sortant un tantinet, voire imperceptiblement des cases. Obtenir leurs diplômes, se forger une culture, éveiller une curiosité enfoncée dans la léthargie par un enseignement parfois trop scolaire - ça ne se fait pas toujours sur les bancs d’un amphi! Donc fatalement, certains étudiants préfèrent utiliser le temps qu’ils auraient passés à écrire le papier sur le sujet truc qui parle d’un très intéressant machin en bossant une autre matière, allant bosser ledit truc avec une autre perspective ou JUSTE en allant prendre l’air une fois, dans la semaine...

 

En outre, mon raisonnement n’est pas sans fondement, la méthode de Kanjis de M. L, à qui je ne souhaite pas prêter des propos qu’il n’a pas eu, est limpide quoique multi-axial, et me semble abonder dans mon sens. Peu importe les moyens, il faut apprendre correctement.

 

Alors, mon propos ici n’est pas de prouver par tous les moyens que nous n’avons pas besoin d’aller en cours, d’ailleurs elle n’est pas de prouver quoique ce soit. Cependant je trouve saugrenu d’imposer à des étudiants d’une certaine origine sociale une façon de travailler. Personnellement je suis les cours, car je veux profiter de ce partage de connaissance que je trouve si fondamental. Je suis plus critique sur les devoirs que l’on me demande de rendre : ceux-ci sont censés nous apporter une aide, une option de secours pour les personnes bénéficiant de temps libre de gagner de la pratique grâce à un exercice, parfois de gagner des points. Pas nous forcer à travailler selon une méthode érigée par les soins d'un enseignant si pédagogue soit-il! Dans une fillière où le temps et notre façon de l'emloyer est si primordiale à notre réussite (je suis loin de la fac de médecine, mais il n'empêche...), je trouve ça irrationnel.

 

C’est bien là qu’est le mal-être. Un devoir facultatif pour certains serait obligatoire pour d’autre? Gné?

Formulé d’une autre façon : Parce que ma maman ne me paie pas mes études, et que j’ai pas enchaîné les tafs entre mon bac et maintenant, parce que j’ai pas un radis, je dois travailler plus, je dois somnoler en cours et pas chez moi comme tout le monde même si c’est FUCKING inutile d’être en cours quand tu dors debout ; je dois travailler au rythme qu’on m’impose (RIP méthode de M. L), et faire ce que 99 pourcent des étudiants répudient de faire? Est il bien nécessaire de m’infantiliser au point de ME dire comment travailler? Je suis majeure, vaccinée, et pourtant mes méthodes d’assimilation me sont à nouveau dictées.

 

Hum.








Je suis le sentiment de rejet exacerbé de Jack.

 

Pour conclure, je n’enverrai pas blackbouler mes professeurs quand ils me feront faire chacun de leurs exercices supplémentaires qui, je n’en doute pas, me feront sûrement progresser malgré mes aigreurs nocturnes. Même si j’aimerais avoir le choix de quel ordre donner à mon apprentissage, par quels exercices et à quel moment. (“Si vous le voulez bien, on se taillera des pipes plus tard les enfants!”) Mais franchement, sur ma planète, discriminer certains étudiants en les faisant bûcher (hérétique, au bûcheeeeer) plus parce qu’ils ont été tirés de la merde, je trouve ça LIMITE, moralement. Et les menacer d’endettements s’il ne le font pas (bah oui, remboursement de la bourse obligatoire hein!), encore plus.




C’est tout. Je retourne bosser.

Je vous laisse juste sur quelques notes de M. Astier.

ps : des citations se sont cachées dans ces phrases, sauras tu les retrouver?

Moi.

 

 



Posté par marjozaine à 23:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 6 août 2013

Call 911

riplaptop

riplaptop2

riplaptop3

riplaptop4

riplaptop5

Capture du 2013-08-06 18_45_50

Capture du 2013-08-06 18_46_07

Posté par marjozaine à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 22 juillet 2013

Rebels have changed.

Capture du 2013-07-22 14_02_56

Capture du 2013-07-22 14_03_07

 

Cette note vous a été présentée par Tipp-Ex.

samedi 20 juillet 2013

Sommeil INC

Capture du 2013-07-18 14_54_36

Capture du 2013-07-18 14_54_40

Capture du 2013-07-18 14_54_53

Capture du 2013-07-18 14_54_59

Capture du 2013-07-18 14_55_14

Capture du 2013-07-18 14_55_19

Capture du 2013-07-18 14_55_29

Capture du 2013-07-18 14_55_34

Capture du 2013-07-18 15_40_50

Capture du 2013-07-18 15_25_44

Capture du 2013-07-18 15_25_49

 

Huhuhu.

mercredi 17 juillet 2013

Souvent femme varie

Capture du 2013-07-17 13_58_37

Capture du 2013-07-17 13_59_00

Capture du 2013-07-17 13_59_09

Capture du 2013-07-17 13_59_16